Votre santé

Altération de la vue

Publié le 

Avec l’âge, il s’avère que la qualité de la vue diminue et que certains troubles de la vision deviennent malheureusement plus fréquents. Il est donc utile de savoir reconnaitre les signes annonciateurs. Plus tôt la baisse de la vue est diagnostiquée, meilleures sont les chances de préserver une bonne vue. Traditionnellement, on rencontre trois types de troubles : la cataracte, la dégénérescence maculaire de la rétine et le glaucome chronique.

Symptômes de la cataracte

Le cristallin de notre œil devient progressivement plus opaque : la vision se voile, les couleurs sont plus ternes et votre sensibilité à la lumière augmente. Les prémices se caractérisent par des difficultés à lire des petits caractères ou l’éblouissement par des phares en conduisant la nuit. Heureusement, les traitements contre la cataracte sont relativement simples et efficaces.

Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

Cette anomalie se caractérise par une détérioration de la macule, partie de la rétine responsable de la vision centrale. La personne pâtit alors d’une mauvaise visibilité au milieu de son champ de vision et les détails se dissipent. Sa progression est lente mais représente tout de même la première cause de cécité chez les personnes de plus de 65 ans. Elle touche en moyenne une personne sur dix après 60 ans et une sur trois à partir de 75 ans ! Actuellement, aucun traitement ne peut renverser totalement ses effets. Des études cliniques soulignent néanmoins les bienfaits des vitamines antioxydantes qui ralentissent considérablement la progression de la dégénérescence. Quoi qu’il en soit, il est impératif de consulter immédiatement un ophtalmologue dès que vous remarquez ce type de symptômes.

Les signes du glaucome chronique

Dans ce cas-ci, la régression de la vue est caractérisée par une diminution du champ visuel en périphérie: la vision latérale rétrécit et amène à un effet de tunnel. L’origine provient d’une pression excessive dans le globe oculaire, dont les symptômes peuvent rester imperceptibles pendant plus de quinze ans. Il existe des traitements médicaux permettant d’interrompre le processus de détérioration des fibres optiques. En cas d’échec des traitements médicaux une intervention physique est proposée. L’intervention physique se fait alors soit au laser, soit à l’aide d’ultrasons focalisés de haute intensité.

Remarque importante : les troubles de la vue figurent également parmi les complications les plus communes du diabète. L’hyperglycémie et l’hypertension affectent les vaisseaux sanguins de la rétine et altèrent par conséquent la transmission des images.

Si vous constatez l’un de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter un spécialiste de la vue pour tenter de corriger au plut tôt un risque éventuel. Optez également pour une bonne paire de lunettes adaptée qui vous aidera à pallier vos déficiences visuelles. Elle compensera l’effort de correction de vos yeux et vous soulagera des maux de tête et agacements qui apparaissent progressivement lors des troubles de la vision.

Compréhension des différentes altérations sensorielles :

Sources:
http://www.essilor.fr/defaut-vision/basse-vision/generalites.htm?id=446
http://www.axaprevention.fr/objectif-securite/aider-parents/Pages/troubles-vision-personnes-agees.aspx
http://www.essilor.fr/defaut-vision/age-vue/defaut-visuel-senior.htm?id=143

Publié dans L'altération de la vue