Blog

Gérer l’incontinence urinaire de son animal de compagnie

Publié le 

Votre animal domestique urine partout dans votre logement et cette situation vous dépasse ? Il souffre certainement d’un problème de dysfonctionnement au niveau de son système urinaire, appelé l’incontinence. Comme chez les êtres humains, ce processus est totalement inconscient et involontaire. Il ne sert donc à rien de le réprimander. Connaissez-vous les causes de l’incontinence urinaire chez l’animal, ainsi que les moyens d’y remédier ? Saviez-vous que des produits sont en vente pour protéger votre habitat ? Si vous voulez en savoir plus, lisez cet article jusqu’au bout. On vous expliquera les méthodes à employer pour affronter ce problème sans stress.

Les facteurs de l’incontinence urinaire chez l’animal et les traitements envisageables

Il est important de rappeler que ce trouble n’est pas lié à la malpropreté, c’est-à-dire que l’animal ne se rend pas du tout compte qu’il perd ses urines. Pour parvenir à poser un diagnostic juste, il faudra surveiller s’il se met en position pour uriner, ou si ces fuites urinaires surviennent quel que soit le contexte.

Aussi, on pense souvent que les problèmes d’incontinence (urinaire, ou même fécale) ne concernent que les animaux âgés. Or, c’est exactement le contraire : les jeunes souffrent plus de ce trouble que leurs aînés.

Il existe diverses causes pouvant expliquer ces incontinences.

Une malformation du système urinaire

Certains animaux viennent au monde avec une anomalie au niveau des voies urinaires. Dans ce cas, on privilégie les traitements chirurgicaux. Les nouvelles technologies, comme la cystoscopie, permettent aujourd’hui de ne plus utiliser de scalpel lors de l’intervention.

Une faiblesse du sphincter

Le sphincter est un petit muscle permettant de fermer l’urètre. Il vise à empêcher que la vessie ne se vide de façon incontrôlée. Chez l’animal incontinent, on peut passer par des traitements médicamenteux pour essayer de renforcer le travail du sphincter.

La stérilisation

La stérilisation (ou castration) est une barrière contre les éventuels cancers (utérus, glandes mammaires…) chez la femelle. Elle empêche également les mâles de fuguer, notamment pour aller s’accoupler.

Néanmoins, il faut bien réfléchir avant d’envisager cette opération. En effet, un animal stérilisé peut être atteint de désagréments urinaires plusieurs mois, voire plusieurs années après l’intervention. Même si ce phénomène est peu fréquent, il est nécessaire de garder à l’esprit que la stérilisation de l’animal peut prédisposer à l’incontinence urinaire.

L’incontinence n’est pas une fatalité, mais il faut traiter le problème rapidement, afin d’éviter que les mauvaises odeurs et les pipis ne se propagent dans votre maison.

Comment adapter son logement en cas de fuites urinaires de son animal de compagnie ?

Avoir un animal domestique qui perd accidentellement ses urines est une situation extrêmement inconfortable pour ses propriétaires. En attendant de régler cette difficulté, il faut mettre en place certaines règles sanitaires. En premier lieu, l’animal (notamment le chien), doit être sorti plus souvent. Si sa vessie est moins remplie, les risques de fuites urinaires dans la maison seront diminués.

Également, pensez à protéger votre intérieur, en particulier vos textiles : tapis, couettes, oreillers, fauteuils, canapés, rideaux… Vous pouvez trouver, sur le marché, une gamme de produits qui vous y aideront.

Les alèses jetables

Elles ont été conçues, à la base, pour apprendre la propreté aux chiots.

Elles sont ultra absorbantes.

De plus, on peut les placer sur le couchage de l’animal, ce qui est pratique en cas de fuites durant son sommeil.

 

Les protège-matelas imperméables

On s’en sert pour recouvrir les lits, ainsi que les canapés.

On en trouve en différentes tailles, afin de s’adapter aux matelas de n’importe quelle dimension.

Composées de tissu et de polyuréthane, elles retiennent efficacement le liquide lors de fuites urinaires.

Elles sont lavables et réutilisables (donc économiques).

Le seul défaut qu’elles présentent est de ne pas être adaptables à tous les meubles.

Les couvertures lavables

Elles existent en plusieurs formats, donc, présentent l’avantage de pouvoir être posées partout dans la maison.

Elles sont fabriquées en tissu et sont très douces au toucher.

Elles sont très étanches.

On peut les lessiver, ce qui permet de réaliser des gains financiers sur le long terme.

L’inconvénient majeur de ces couvertures est qu’elles sont chères à l’achat.

Les couches hygiéniques

Elles conviennent aux animaux de compagnie incontinents, ainsi qu’aux femelles en période de chaleurs.

Certaines sont lavables et réutilisables, et d’autres sont à usage unique.

Elles sont très pratiques, puisque l’animal peut sortir avec.

Malheureusement, elles sont parfois mal tolérées, car elles peuvent représenter une gêne lors des mouvements.

L’incontinence urinaire chez l’animal de compagnie est souvent due à une malformation congénitale. Prenez l’avis d’un professionnel avant d’envisager tout traitement chirurgical. Votre vétérinaire se tient à vos côtés pour vous conseiller au mieux. N’oubliez pas de protéger votre logement avec les accessoires proposés en vente. Ils vous soulageront au quotidien, lorsque votre chien (ou votre chat) se sera soulagé !