Blog

Une imprimante 3D alimentaire

Publié le 

Les problèmes liés à la nutrition sont courants chez les personnes âgées. Pour leur simplifier la tâche, on mixe les aliments pour leur servir une « purée » certes riche mais peu agréable à manger. Une solution est de produire de la nourriture à texture modifiée. Cette même purée est moulée et retrouve l’apparence de l’aliment souhaité. Cela existe déjà mais l’Europe souhaite pousser le vice encore plus loin.

 

Une imprimante innovante

Depuis quelques années, on parle de plus en plus de l’impression en 3D. Cette technologie permet de crée un objet en l’imprimant couche par couche. Le projet « PERFORMANCE » vise à utiliser ce procédé pour récréer l’aspect de la nourriture avec une texture plus souple et plus digeste.

Financé à hauteur de 3 millions d’euros par l’Union Européenne, le projet a été confié à la société allemande Biozoon. Cette entreprise a déjà un prototype de cette imprimante capable d’imprimer une cuisse de poulet en 5 minutes. Il faut désormais accélérer le processus afin de la rentre utilisable à grande échelle.

 

Le procédé d’impression

Comme énoncé plus haut, une imprimante 3D fonctionne en créant un objet couche par couche. Le principe est exactement le même avec cette imprimante alimentaire. On remplace les cartouches d’encre par les aliments mixés et on imprime la nourriture grâce à un fichier informatique.

Ces fichiers sont différents pour chaque type de nourriture. Les plats seront alors servis selon les besoins de chacun.

 

Les bénéfices pour les seniors

Les purées servies aux seniors qui souffrent de problèmes d’alimentation ne sont pas très agréables à manger. Cela engendre une perte d’appétit voire de la malnutrition.

Retrouver l’aspect originel de la nourriture afin de présenter une belle assiette à nos aînés a pour but de retrouver le plaisir de manger malgré les problèmes liés à la nutrition. Cette nouvelle imprimante 3D rendra les plats plus appétissants et plus personnalisés.

 

Les objectifs à long terme

Le directeur de la société Biozoon, Matthias Kück, estime que ces imprimantes 3D alimentaires pourront fournir les établissements pour seniors dans 10 ans. Et dans 20 ans, chaque établissement pourra s’en procurer une et servir des repas personnalisés aux pensionnaires.

 

Dans quelques années, les « purées » insipides et peu appétissantes laisseront leur place à des plats avec de vrais aliments dont la texture modifiée sera facile à avaler. Cette innovation changera sans doute le quotidien des résidents de maisons de retraite et de tous ceux atteints de problèmes de déglutition ou mastication.

 

 

RTL France : http://www.rtl.fr/culture/web-high-tech/des-repas-pour-seniors-imprimes-en-3d-7779532061 consulté le 05.01.16 à 11h

Senior-nutrition.com : http://actu.senior-nutrition.com/innovation-des-imprimantes-3d-pour-mieux-nourrir-les-seniors/ consulté le 05.01.16 à 11h

Europa.eu : http://europa.eu/workingforyou/fr/content/le-progr%C3%A8s-technologique-au-service-du-bien-%C3%AAtre-des-seniors consulté le 05.01.16 à 11h