Catégories

L’asthme

Blog

En cette journée mondiale de l’asthme, l’équipe Sen’up tient à vous rappeler à quel point cette maladie touche bon nombre d’entre nous.

En effet, ce 05 mai 2015, est organisée la journée mondiale de l’asthme. Chaque année, elle est créée à la volonté de l’association Asthme et Allergies. L’objectif de cette journée est d’échanger des informations entre professionnels de la santé et asthmatiques : brochures gratuites, soutien, bande dessinée, lectures scientifiques, aide aux associations de patients.

Un thème est retenu annuellement pour consacrer la Journée Mondiale de l’asthme. En 2014, le thème était « Asthmatiques, 1-2-3 soufflez ». Cette année, le thème retenu est : « Asthme, chassons les idées reçues ! »

Ce 05 mai de 12h à 19h, sur le site de « Asthme & allergies.org », se déroule un chat en ligne et en direct ! Il sera possible de parler directement à des spécialistes sur le sujet.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme ou oppression est une maladie respiratoire affectant les voies aériennes inférieures et surtout les bronchioles. Il s’agirait de difficultés à inspirer et surtout à expirer l’air contenu dans les poumons. Ces difficultés s’accompagnent d’un sifflement et confirme le rétrécissement des bronches. Le thorax parait complètement bloqué l’impression d’étouffement est réelle car l’air est comme emprisonné dans la poitrine. Plusieurs symptômes sont alors en rapport avec ces sensations : toux irritante et sentiment d’anxiété.

3 processus pourraient décrire cette maladie :

  1. Une inflammation avec œdème de l’épithélium bronchique ;
  2. Une bronchoconstriction par bronchospasmes ;
  3. Une hyperactivité bronchique (chronique ou non).

L'asthme - Explication

Les chiffres de l’asthme

En France, on recenserait entre 3 et 4 millions d’asthmatiques dont un quart d’enfants et d’adolescents. Il s’agit de la principale maladie chronique chez l’enfant. Il provoque 1000 décès par an chez les moins de 65 ans alors que la médecine et donc les soins évoluent considérablement. Les professionnels de la Santé pensent que si les dépistages étaient précoces et les soins reçus correctement, on éviterait la plupart si pas la totalité de ces décès !

70 à 80 % des asthmatiques sont touchés par une allergie. Et un chiffre incroyable de 95 % pour les enfants.

Les symptômes de l’asthme

Dans tous les types d’asthme, les médecins notent que les patients retrouvent ces symptômes :

–          Des soucis respiratoires ou dyspnée.

–          De l’oppression respiratoire (sensation de lourdeur sur la poitrine).

–          Une tachypnée ou inversement une bradypnée, c’est-à-dire une augmentation ou une diminution de la fréquence respiratoire.

–          Un sifflement lors de l’expiration.

–          Une diminution de la saturation de l’hémoglobine en oxygène principalement dans les crises sévères.

–          Une tachycardie.

–          Un tirage en cas de crise sévère.

–          Une toux irritante.

–          Des crises qui peuvent paraître après du sport (les spécialistes  parlent alors d’asthme d’effort ou plus exactement de broncho-spasme post-exercice).

Facteurs influençant l’apparition de l’asthme

–          Etre en contact avec un allergène : acariens, pollens, animaux, etc.

–          Inhalation de produits polluants : fumées, gaz d’échappement, bombes aérosols, peintures, etc.

–          Un virus : un bête rhume ou autre peut provoquer un crise d’asthme.

–          La médication : par exemple, le simple fait de prendre une aspirine peut également faire apparaitre l’asthme.

–          La nourriture : en effet, certains aliments seraient très allergiques.

–          Le stress.

Traitements de l’asthme

Les inhalateurs ont une efficacité prouvée sur l’asthme. En effet, une grosse partie des médicaments qui combattent l’asthme sont très efficaces lorsqu’ils sont inhalés car le médicament est directement en contact avec les bronches. En France, le salbutamol en inhalateur (par exemple Ventoline) est le médicament le plus utilisé.

Les 2 avantages de l’inhalation sont :

  1. La vitesse de l’efficacité. En effet, les produits agissent extrêmement rapidement car il se fixe directement sur la paroi interne de la bronche.
  2. La dose. Les médicaments en comprimés pris oralement sont pris en plus forte dose. Le traitement sera donc beaucoup mieux toléré par inhalation.

L’équipe Sen’up tient à vous rappeler que nous disposons du matériel adéquat pour combattre l’asthme dans notre onglet aérosolthérapie.

Les crises d’asthme, comment les éviter ?

Durant des décennies, le traitement de l’asthme se réduisait au traitement des crises. Actuellement, les spécialistes préconisent plutôt un traitement de fond plutôt que de soigner au coup par coup. Il est essentiel de comprendre la différence entre le traitement de la crise et le traitement de fond. Le traitement de la crise se fait au moment opportun car procure un soulagement immédiat.

Dans le cas d’un asthme chronique et persistant, le traitement de fond est envisagé.

Une approche préventive est vivement conseillée pour combattre l’asthme. La bonne connaissance de la maladie peut également permettre à l’asthmatique de maintenir une qualité de vie optimale.

 

Références :

Journée Mondiale, http://www.journee-mondiale.com/171/journee-mondiale-de-l-asthme.htm, consulté le 05-05-15 à 10h32.

Asthme et allergies association, http://asthme-allergies.org/asthme/, consulté le 05-05-15 à 10h49.

Wikipédia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Asthme, consulté le 05-05-15 à 10h59.

Published in