Catégories

Journée mondiale de l’audition

Blog

Ce 12 mars 2015, Sen’up souhaite vous rappeler que cette journée est consacrée à l’audition. En effet, chaque année en mars, une journée est consacrée à la sensibilisation du public aux problèmes liés à l’audition.

En 2015, ce sera déjà la 18ème Journée Mondiale de l’audition. Traditionnellement, cette journée est célébrée le 2ème jeudi du mois de mars.

« MIEUX ENTENDRE, C’EST MIEUX VIVRE » de journéeaudition.org

Les problèmes d’audition touchent près de 5 millions de personnes en France. Ce chiffre est en accroissement du fait de l’allongement de la durée de vie.

Cependant, les troubles de l’audition ne concernent pas seulement les seniors et les personnes âgées. En effet, l’audition des plus jeunes est aussi menacée par l’écoute de la musique à haut volume (boite de nuit, MP3, etc.). Ceux-ci sont ou seront affectés dans les prochaines années.

Autres personnes touchées, les gens exposés au bruit dans leur travail. Ceux-ci le sont le plus souvent sans protection aucune. La journée Nationale de l’Audition veut sensibiliser les Français et les pouvoirs publics à préserver leur capital auditif le plus longtemps possible.

 

L’audition en quelques mots

L’audition humaine est la capacité de percevoir, reconnaitre et comprendre le monde sonore, dont le langage et la parole font partie. C’est donc la faculté à entendre et interpréter les sons.

L’audition peut s’analyser de 2 points de vue différents : Physiologique et médical.

 

Physiologiquement, comment fonctionne l’audition ?

oreille-audition-système-ouile-détérioration

  1. Le son est transmis au conduit auditif externe et met le tympan en mouvement.
  2. Sous l’effet du son, le tympan se met à vibrer.
  3. Les vibrations sonores sont transmises par la chaîne des osselets (étrier, enclume et marteau) jusqu’à la cochlée (ou limaçon)
  4. Les fluides de la cochlée se mettent en mouvement sous l’effet des vibrations sonores.
  5. Les cellules ciliées sont mises en mouvement par les déplacements des fluides. Ces cellules envoient des signaux nerveux au nerf auditif. Les cellules ciliées situées à l’apex de la cochlée codent l’information relative aux fréquences graves, alors que les cellules ciliées situées à la base codent l’information relative aux fréquences aiguës.
  6. Le nerf auditif transmet ces signaux au cerveau qui les interprète comme des sons.

 

Médicalement, quels sont les problèmes de l’audition ?

D’un point de vue médical, les médecins s’intéressent aux défauts de l’audition dont peuvent se plaindre leurs patients. Il faut détecter très rapidement ces problèmes par des examens précoces.

On parle de :

  • Presbyacousie : une diminution de l’acuité auditive normale lors du vieillissement.
  • Surdité : c’est l’état pathologique de l’audition caractérisé par une perception des sons moindre que la normale. Il y a 4 types de surdité :
    • Surdité de transmission : On appelle surdité de transmission tous les problèmes situés au niveau de l’oreille externe et/ou moyenne qui empêchent la transmission correcte du son.
    • Surdité neurosensorielle : Elle est causée par un manque de cellules sensorielles (cellules ciliées) ou à la détérioration des cellules dans la cochlée. Généralement, cette surdité est permanente. On l’appelle également « surdité de perception ».
    • Surdité mixte : Une surdité mixte est la combinaison d’une surdité neurosensorielle et d’une surdité de transmission.
    • Surdité rétro-cochléaire : Elle est due à l’absence ou un endommagement du nerf auditif. Généralement, cette surdité est profonde et permanente.
  • Acouphène : c’est une sensation auditive non liée à un son généré par une vibration d’origine extérieure à l’organisme et inaudible par l’entourage.

 

L’altération de l’ouïe des personnes âgées.

Lors de l’avancement dans l’âge, l’audition va diminuer naturellement du fait de la disparition progressive des cellules ciliées externes de l’oreille interne. On appelle cela la presbyacousie. Les médecins constatent une perte dans les sons aigus.

Plus d’informations :

https://www.senup.com/blog/alteration-louie/

 

L’importance d’un dépistage précoce

A tout âge, de nombreux troubles auditifs peuvent apparaître. Les premiers signes sont peu spécifiques, difficile à détecter, ou parfois même indétectables. Il est primordial de les repérer rapidement.

A tout âge, le dépistage doit être suivi rapidement  par un diagnostic et une prise en charge.

Le dépistage s’oriente surtout vers :

  • La surdité (de transmission, neurosensorielle, mixte et rétro-cochléaire)
  • Les acouphènes ou bourdonnements d’oreille
  • L’hyperacousie ou une intolérance au bruit.

 

 

Références :

Journée mondiale, http://www.journee-mondiale.com/218/journee-mondiale-contre-le-cancer.htm , consulté le 10-03-15 à 10h.

MEDEL, http://www.medel.com/fr/how-hearing-works/, consulté le 10-03-15 à 10h25.

Journéeaudition.org, http://www.journee-audition.org/la-campagne/la-campagne-presentation.html, consulté le 10-03-15 à 10h45.

Published in