Votre santé

Hypertension artérielle

Publié le 

cardiaque coeur infarctus personnes âgées

L’hypertension artérielle (HTA), ou haute pression sanguine, est une anomalie cardiovasculaire caractérisée par une pression artérielle anormalement élevée. Elle s’observe même en l’absence de stress et augmente les risques d’infarctus ou d’AVC.

Généralités sur l’hypertension artérielle

La pression du sang qui circule dans les artères définit la notion de tension artérielle. Elle résulte du débit de sang à fournir par le cœur et est mesurée en « mm de mercure » (mm Hg). On évoque l’hypertension artérielle lorsque la pression systolique (le chiffre le plus élevé) dépasse 140 mm Hg ou que la pression diastolique (chiffre les plus bas) est supérieure à 90 mm Hg. Elle peut être considérée aiguë ou chronique, avec ou sans signes de gravité.

Conséquences de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle n’est pas une maladie en-soi mais représente plutôt un facteur de risque à long terme. Elle doit être traitée correctement et non négligée parce qu’elle peut impliquer des complications importantes qu’il est préférable d’éviter.

Parmi elles, on retrouve principalement :

  • Troubles cardiaques et vasculaires, à l’exemple de l’angine de poitrine, de l’infarctus du myocarde ou encore de l’accident vasculaire cérébral.
  • Fragilisation des artères et des vaisseaux sanguins due à la pression élevée exercée par le sang sur les parois.
  • Hémorragies.
  • Insuffisance rénale.
  • Lésions de la rétine très dangereuses pour la vue.
  • Troubles de l’érection.
  • Une tension trop élevée épuise le muscle cardiaque et conduit à une insuffisance cardiaque.

De cette manière, les organes les plus affectés sont :

  • Le cœur
  • Les vaisseaux sanguins
  • Le système nerveux central
  • La rétine
  • Les reins
  • Le pénis

Symptômes de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est surnommée le « tueur silencieux » en raison de l’absence de symptômes. Généralement, on la dépiste lors d’un examen médical de routine.
Malgré cet état asymptomatique, une tension très élevée induit néanmoins plusieurs signaux pouvant être relevés durant la journée :

  • Palpitations
  • Migraines (surtout au matin)
  • Vertiges
  • Bourdonnements dans l’oreille
  • Saignements de nez fréquents
  • Fatigue inhabituelle
  • Moments de confusion
  • Envies fréquentes d’urines
  • Troubles visuels (brouillard ou mouches dans son champ de vision).
  • Fourmillements, crampes ou engourdissements ressentis dans les membres.

Mentionnons également que durant un effort physique ou une situation stressante, il est normal que la tension artérielle soit plus élevée. Les symptômes susmentionnés sont donc à interpréter autrement. Toutefois, les personnes hypertendues conservent une tension élevée constamment, même lorsqu’elles sont au repos ou détendues.

Prévalence

Selon les informations fournies par L’OMS, l’hypertension artérielle affecterait 50 % des femmes et 30 % des hommes au-delà de 65 ans. Bien qu’elle augmente avec l’âge, on constate que des personnes de plus en plus jeunes en sont touchées. N’oublions pas également la composante héréditaire.
Les prévisions estiment que la proportion de personnes souffrant d’hypertension augmentera dramatiquement partout dans le monde en raison des mauvaises habitudes de vie modernes.

Causes de l’hypertension artérielle

Il est extrêmement difficile de cibler la cause d’une hypertension artérielle. Dans la plupart des cas, elle reste inconnue et est considérée « essentielle ». Autrement, lorsque le médecin découvre la cause, il est possible de guérir l’hypertension artérielle. Si non, les efforts porteront principalement à réduire la tension et les symptômes éventuellement dépistés.
Il est néanmoins important de notifier que divers facteurs sont reconnus comme favorisant l’hypertension artérielle. On y retrouve :

  • L’alcool
  • Le tabac
  • L’obésité
  • La sédentarité
  • Le stress
  • Un régime alimentaire trop salé
  • Les contraceptifs oraux
  • Les chocs émotionnels
  • Certains traitements médicamenteux
Diagnostic de l’hypertension artérielle

Le médecin doit mesurer la tension artérielle à plusieurs reprises car une seule n’est pas suffisante. La raison en est que la tension peut sensiblement varier au cours de la journée en fonction des états ou des activités de la personne. De plus, il est assez fréquent que la tension grimpe sous l’effet de la nervosité due à l’inconfort ou aux manœuvres du médecin. Les valeurs peuvent donc ne pas représenter la tension réelle du patient.
Pour contourner ce problème, on propose souvent aux personnes de mesurer soi-même la tension à domicile, à l’aide d’un tensiomètre.

Afin de mieux comprendre les chiffres diagnostiqués, voici une explication des valeurs applicables aux adultes :

  • La tension doit être surveillée si vous constatez que la pression systolique se situe entre 120 à 139 mm Hg ou que la pression diastolique est entre 80 et 89 mm Hg.
  • Elle est considérée élevée si elle dépasse respectivement 140 mm Hg ou 90 mm Hg.
  • La tension est optimale lorsque les valeurs sont conjointement inférieures à 120 et 80 mm Hg.

Néanmoins, il s’agit de normes standardisées ne s’appliquant pas aux personnes diabétiques ou sous l’effet de médicaments visant à soigner l’hypertension.
Consultez toujours un médecin pour vous éclairer à ce sujet. Il saura mieux que quiconque vous conseiller sur les mesures à prendre en fonction de votre propre cas.

 

Sources :
http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_833_hypertens_arteri_04.htm
http://www.erasme.ulb.ac.be/page.asp?id=15732&langue=FR
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypertension_art%C3%A9rielle